26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 10:13

Ayant un peu de temps libre, mon ami Tsunami et moi avons pris un véhicule et avons commencer à vadrouiller dans les rues de Constantine et de sa périphérie.  Nous arrivons près de Sissaoui, les employés de COJAAL sont afférés à élargir la route.  En quelques secondes, toute la différence de mentalité entre "nous" et "eux" était visible.

 

D'un côté, il y avait les asiatiques, beaucoup d'asiatiques.  Tous, en train de travailler.  Pas un seul n'était assis, pas un seul n'avait les bras croisés, pas un seul ne fumait une clope dans un coin, pas un seul ne parlait au téléphone.  Tous ne faisait qu'une seule chose : ils travaillaient.  Deux d'entre-eux conduisaient des engins, ils avaient chacun une boite dans la main qui contenait son repas.  Il conduisaient lentement, et mangeaient en même-temps. Pas de temps à perdre.

 

Un peu plus loin, un goupe d'ouvriers algériens ya baba !!!!!  3askar baghdad, el makla ouerrgad.  Ils étaient tous à l'ombre, dans un coin.  Certains étaient assis, d'autres complètement allongés.  Certains fumaient, d'autres discutaient.  Pour être honnête, l'un d'eux utilisait el bala qu'on lui a confié.  Pas pour travailler, trop dur pour lui, mais pour s'appuyer dessus, c'était plus confortable pour discuter.

 

Sur un même chantier, deux situations différentes, deux mentalités différentes, deux mondes différents.

 

Et après, on ose s'insurger, on ose rouspeter et dire "Pourquoi est-ce qu'ils ramènent tous ces étrangers pour nos chantiers?" ou encore "pourquoi est-ce qu'on n'emploie pas des algériens pour ces projets?".  Faites un tour sur nos chantiers, vous aurez la réponse tout de suite.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Djamel 27/07/2011 12:58



Bonjour à tous,


Je voulais me contenter d'un sans commentaire sur cet article s'il n y en avait pas un  de notre ami du Canada (Kejkun qui veut participer) qui m'oblige d'éclaircir un petit point.


Khouya Issam, quand tu parle de la coercition moral je dois malheureusement me permettre de te corriger.


J'ai vu personnellement là où je vis actuellement des compatriotes qui débarquent à peine, et de  travailler pour des miettes, sahant que ces mêmes personnes ont un niveau intellectuel qui
n'est pas anodin et jamais tu les entends se plaindre.


Le problème en Algérie c'est que tous le monde veut frimer, je les ai vu encore il n'y a pas longtemps pendant ma dernière visite, et donc ce n'est pas un problème de rémunération comme on
l'imagine.


Bien cordialement à toi et notre chère équipe de Bazoga.



Issam 26/07/2011 23:28



Bonjour les gars de Bazooga,


Comme je vous l’avais déjà dit dans un commentaire un peu ancien je crois, je suis fan de se que vous faites et je comprends la démarche que
J’ai longtemps voulu entreprendre pour initier un changement infime des idées mais qui peut conduire a l’effet boule de neige positif.


J’ai travaillé pour COJAAL pendant 2 ans dans un département plus au moins sensible pour le projet. Je connais un peu les rouages du travail
japonais. J’ai tellement aimé l’expérience que j ai retravaillé quelques mois plu tard pour un autre bureau d’ingénierie japonais.


 Je vous ai découvert une fois arrivé au Canada lors de ma première sortie hors
d’Algéri.’ J aime se que vous faites, pas tout bien entendu comme tout constantinois qui se respecte. La il faut rire, ok,,,,,,


Sinon pour les ouvriers algériens surement ceux  d’un sous-traitant. Il faut aller un peu plus en
profondeur et voir pourquoi les ouvriers algériens siestent tandis que les Malaisiens et vietnamiens de Kagima ou Hazama s’affairaient a terminé leur besogne. Moi je vous le dit tout de suite c’
le salaire les amis.


Quelqu’un que je respecte beaucoup que les algériens sont des travailleur c.est malheureusement le salaire qui ne suit pas, et comme les
algériens sont des gens qu’on ne peut pas avoir même si on  pense qu’on la fait. Que font nos bons concitoyens et bein Ykhdooooo comme seul moyen de
résistance contre l’injustice qu’ils pensent subir. C aussi simple que ca.


Continuez les gars je suis de tout cœur avec vous, mais ici j’ai découvert que l’algérien n’est pas si pire et que même on a des graines de
bonté extrêmes qui subsistent. Ca doit être le pétrole je crois ou bien alors……


Je termine sur cette note positive je crois.


La coercition et surtout morale n a jamais vraiment marchée pour initier des changement moraux mais la démarche juste et condescendante peut
le faire.


Kelkun qui veut participer.



Tsunami 27/07/2011 11:02



Bonjour Issam, merci pour vos marques de sympathie et restez-nous fidèle



hichem 26/07/2011 11:45



malheuresement c'est la vérité



Présentation

  • : BAZOGA
  • BAZOGA
  • : La vie à Constantine telle qu'elle est réellement, sans maquillage, sans mensonge, sans démagogie.
  • Contact

L'équipe de Bazoga

- El Bombardi

- Tsunami

- Kibrit

- Chemchoum


Les reporters :

- Stora

- Ksantinia

- Khaled

- El Rihe

- Wlid Constantine

Archives

BazogaTV

youtube tv2

Accéder à BazogaTV

Nos visiteurs