9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 13:44

Qui n’a pas remarqué cette ….."dhahira" dans nos cimetières ? On n’a même plus le temps, l’espace et l’intimité pour pleurer ou nous recueillir sur nos morts tranquillement ?

« Ces nouveaux travailleurs du cimetière » se plantent là devant vous et ne bougent sous aucun prétexte !!! Ils arrosent contre votre gré la tombe même en temps de pluie !!!y déposent un bâtonnet de ambar( comme si mon défunt père sentait mauvais !)....Ambar qu'ils récupèrent d'ailleurs dès que vous avez le dos tourné !!ils arrachent à la va vite quelques mauvaises herbes …comme si j’étais incapable de le faire moi même ….Et lancent le même regard …menaçant que les gardiens de parking sans rien dire ! Tout est dit dans la bulle au dessus de leurs tête : « fais gaffe à ta bagnole à crédit ….. si tu payes pas on en prendra soin tout de même ! »

« Le nettoyeur du cimetière » , lui ne bouge pas !!! wallah vous pouvez rester une heure !! Une fois l’un d’eux a même osé dire à une famille « payez nous et pleurez après »!!!

Vous n’avez pas d’autre choix que de donner quelques dinars car souvent les femmes viennent seules pour « la ziarra » Mais à présent il faut se faire accompagner par des hommes surtout si vous êtes dans un endroit reculé alors qu’avant les hommes (par horma , pudeur et respect des traditions ) n’entraient pas ou très peu au cimetière le matin , on y trouvait juste les fossoyeurs .. Quelle honte !! Plus aucun respect ni pour les morts ni pour les vivants blessés !! Encore plus honteux de soutirer de l’argent à des femmes qui sont là pour pleurer un être cher…

 

Envoyé par : Kantara

Partager cet article

Repost 0

commentaires

el hadj 15/08/2011 16:03



le constat révoltant relevé par cet article reflète en réalité la situation générale et intolérable  qui prévaut  dans ce pays livré à la dilequescence .tout regresse malheureusement il
n'y a plus de repères ni de valeurs qui font de nous une nation et une société homogène .a cette allure et lorsque l'espace public est occupé de force par des individus sans foi ni loi et
 sans réaction aucune des institutions organisées de l'état il est à craindre l'explosion de tout l'édifice est perceptible dans cette jungle républicaine pour la forme mais anarchique dans
les faits .le pays a besoin de gestionnaires efficaces des biens du peuple mais non de la gestion opaque  de la rente .tant qu'il n'y a pas de comptes à rendre ,tant que le pays est livré à
lui meme,tant que la voie publique est de force utilisée à d'autrex fins par de tristes individus tant qu'il n'y a pas de vrais représentants du peuple aux assemblées élues;tant qu'il n'y a pas
en fait de séparation des pouvoirs cette gestion du pays à la petite semaine demeurera tout  en regrettant hélas  le passé durant lequel on était mieux considéré ,mieux soigné et bien
alimenté . ça a commencé par les trottoirs détournés en premier par les institutions étatiques puis les rues par des oisifs de tout bord,maintenant les cimetières et demain autre chose pour
restreindre encore plus notre espace de liberté déja réduit à  l'extrème.



Chelghoum 10/08/2011 02:31


Salem, Moi, je suis curieux de savoir qui a crée ce job et surtout devant des tombes ? Ça craint pour l'avenir de cette société. Heureusement que nous avons l'Islam parce que nous serons comme la
Colombie et sa délinquance. Merci de ce témoignage.


katric 09/08/2011 17:37



Pareil pour moi, c'est honteux et scandaleux.



Un Constantinois 09/08/2011 15:01



Honteux, inadmissible et révoltant.  Ce peuple est en perte totale de repères et de valeurs.



Présentation

  • : BAZOGA
  • BAZOGA
  • : La vie à Constantine telle qu'elle est réellement, sans maquillage, sans mensonge, sans démagogie.
  • Contact

L'équipe de Bazoga

- El Bombardi

- Tsunami

- Kibrit

- Chemchoum


Les reporters :

- Stora

- Ksantinia

- Khaled

- El Rihe

- Wlid Constantine

Archives

BazogaTV

youtube tv2

Accéder à BazogaTV

Nos visiteurs